Code de commerce
ChronoLégi
ou du
Version en vigueur du 21 septembre 2000 au 24 mars 2006
Naviguer dans le sommaire du code

Article L521-2 (abrogé)

Version en vigueur du 21 septembre 2000 au 24 mars 2006

Abrogé par Ordonnance n°2006-346 du 23 mars 2006 - art. 56 () JORF 24 mars 2006

Dans tous les cas, le privilège ne subsiste sur le gage qu'autant que ce gage a été mis et est resté en la possession du créancier ou d'un tiers convenu entre les parties.

Le créancier est réputé avoir les marchandises en sa possession, lorsqu'elles sont à sa disposition dans ses magasins ou navires, à la douane ou dans un dépôt public, ou si, avant qu'elles soient arrivées, il en est saisi par un connaissement ou par une lettre de voiture.

Retourner en haut de la page