Code civil
ChronoLégi
ou du
Version en vigueur depuis le 01 janvier 2007
Naviguer dans le sommaire du code

Les intérêts ou fruits de la chose léguée courront au profit du légataire, dès le jour du décès, et sans qu'il ait formé sa demande en justice :

1° Lorsque le testateur aura expressément déclaré sa volonté, à cet égard, dans le testament ;

2° Lorsqu'une rente viagère ou une pension aura été léguée à titre d'aliments.


Retourner en haut de la page