Code monétaire et financier
ChronoLégi
ou du
Version en vigueur du 07 mars 2007 au 01 février 2009
Naviguer dans le sommaire du code

L'Etat est responsable des conséquences dommageables de la mise en oeuvre de bonne foi, par les organismes, institutions et services régis par le titre Ier du présent livre, leurs dirigeants ou leurs préposés, des mesures d'interdiction mentionnées à l'article L. 565-2. Aucune sanction professionnelle ne peut être prononcée à l'encontre de ces organismes, institutions ou services, leurs dirigeants ou leurs préposés.


Retourner en haut de la page