Code de l'urbanisme
ChronoLégi
ou du
Version en vigueur depuis le 14 janvier 2001
Naviguer dans le sommaire du code

Lorsqu'elle annule pour excès de pouvoir un acte intervenu en matière d'urbanisme ou en ordonne la suspension, la juridiction administrative se prononce sur l'ensemble des moyens de la requête qu'elle estime susceptibles de fonder l'annulation ou la suspension, en l'état du dossier.


Retourner en haut de la page