Code général des collectivités territoriales
ChronoLégi
ou du
Version en vigueur au 31 décembre 2005
  • Il est institué un fonds de mobilisation départementale pour l'insertion sous la forme d'un prélèvement sur les recettes de l'Etat et dont bénéficient les départements. Ce fonds est constitué de deux parts. Il est doté, en 2006, de 100 millions d'euros. En 2007, il est doté de 80 millions d'euros.

    La première part, d'un montant de 70 millions d'euros en 2006 et de 60 millions d'euros en 2007, est répartie entre les départements selon le nombre d'allocataires du revenu minimum d'insertion constaté en moyenne l'année précédente, pondéré à raison de :

    1° La proportion moyenne d'allocataires bénéficiant d'un programme d'accompagnement vers l'emploi ;

    2° La proportion moyenne d'allocataires ayant repris une activité professionnelle.

    L'application des quatre premiers alinéas fait l'objet d'un décret pris après l'avis du comité des finances locales.

    La deuxième part, d'un montant de 30 millions d'euros en 2006 et de 20 millions d'euros en 2007, est répartie entre les départements pour concourir à des projets présentés par les conseils généraux et ayant pour objet de favoriser le retour à l'activité des allocataires du revenu minimum d'insertion.

Retourner en haut de la page