Code du travail applicable à Mayotte
ChronoLégi
ou du
Version en vigueur du 06 mars 1991 au 01 janvier 2018
  • La grève ne rompt pas le contrat de travail, sauf faute lourde imputable au salarié.

    Son exercice ne saurait donner lieu de la part de l'employeur à des mesures discriminatoires en matière de rémunérations et d'avantages sociaux.

    Tout licenciement prononcé en violation du premier alinéa du présent article est nul de plein droit.

Retourner en haut de la page